Faire connaître et fédérer les énergies poétiques de Bretagne !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La danseuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GF.Evrard

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 46
Localisation : Bannalec, Finistère
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: La danseuse   Lun 2 Nov - 6:23

La danseuse

Démon sublime, le tintement rythmé de ses colliers
Accompagne le balancement subtil de ses reins.
Reine envoutante du sabbat, sur le sol le dessin
Éphémère et si complexe que gravent ses pieds
Fait tourner la tête et chavire les esprits.

Flamme évadée du sulfureux brasier des sens,
Magnifique et scintillante comme l'étoile,
Son corps, sable mouvant qui se dévoile
Entre les doigts savants des dieux de la danse
Révèle les gestes mesurés d'un rituel exquis.

Le carmin éclatant de ses lèvres humides
Au son roulant des tambours et des vielles,
Reflète l'âme de cette amante dont les ailes
Poussent et claquent, toujours plus avides
D'exposer au regard dévorant un infernal paradis.

Longues, ses jambes brillent à la lueur féroce
Des torches qui noient la nuit sous les feux
Ricanant de ce public à la gorge nouée, si désireux
De toucher la chair de cette prêtresse véloce,
De caresser sans retenue ce corps qu'il envie.

La salive se fait lave dans les gorges sèches.
Inavouables et érotiques les pensées sont pénibles
Pour cette horde barbare aux vœux indicibles
Nourrissant le fol espoir, de cette belle si revêche,
Pénétrer l'intimité, une heure ou entière la nuit.

Les sylphes des temps passés un instant reviennent,
Leurs sortilèges maudits et mille fois chantés,
En une explosion de chaleur ils font monter,
Réveillant les démons hurleurs qui détiennent
Les savoirs du plaisir, la vile passion des impies.

Extatique et esthète muse aux attributs
D'une féminité antique, à la plastique superbe,
Possédée, la belle superbement imberbe,
Se cambre et, telle une impudique statue
Sème les graines jubilatoires du tournis.

Cascade d'onyx sur le marbre de ses épaules,
Sa chevelure l'enveloppe dans un obscur écrin,
Le vent d'éternité souffle et en un coup du destin,
Les brumes de l'oubli avalent l'aguicheuse catin,
Il ne reste rien, à peine l'ombre d'un songe imprécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// www.myspace.com/geoff_evrard
morphy

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: La danseuse   Lun 2 Nov - 15:34

Il me plait bien ce texte qu'on peut qualifier encore je pense de poésie moderne.

Amicalement.
Morphy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La danseuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pavlova : un tutu de danseuse à se damner !
» recherche prof ou danseuse orientale sur lyon
» [livre illustré]La danseuse papillon, d'Alwett et Lucky
» vahiné: Danseuse tahitienne
» Restaurant libanais recherche danseuse sur Rouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Bardes à vos poèmes !-
Sauter vers: