Faire connaître et fédérer les énergies poétiques de Bretagne !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trois poèmes d'Olivier Cousin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier Cousin



Nombre de messages : 15
Localisation : Lesneven, Finistère
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Trois poèmes d'Olivier Cousin   Ven 2 Mar - 2:24

À l’entour


Hommage aux sentiers de Tomas Tranströmer



Le poème s’ingénie à se montrer
aussi horizontal que vertical
Tour de guet mise à plat
Ses murs s’effritent
dans les lieux communs
Il s’endurcit dans la déconstruction
de toutes les constructions banales

Puits sans fond de la ligne d’horizon
Le poète s’y installe
girouette en spirale
déjouant les contours
Et le cratère s’emplit d’un autre monde

Chacun forge son jeu de clés
pour entrer dans l’édifice
tour à tour d’ivraie et d’ivoire
Sans mépris
sans chercher à prendre de la hauteur

Le poète
monte à la légère
dans la profondeur des choses




(Poème publié dans la revue
Spered gouez, L’esprit sauvage
n°13, octobre 2006)










Au nord du sofa

À Yvon Le Men


Dans les sagas nordiques
un pas devant l’autre mène en arrière
ou vers la mort indifféremment
Sans peine Törlsborg le héros s’arrache
de la torpeur qui le maintenait au foyer
ignorant sans distinction la gerçure le frisson
et riant au nez des trolls
Les sapins secouent les bras sans effrayer
l’homme guidé par le fond de l’air

Au lecteur
il ne reste plus qu’à clore le livre
et se recroqueviller dans le sofa pour,
comme Törlsborg rassasié de sauret,
laisser les runes gravées en son cœur
décider du cours de sa vie



(Un des poèmes de la suite
Voyages au court cours,
non publiée à ce jour)






1
En Bretagne nul besoin de boussole
– autant cartographier à fond le cœur
qu’on aime ! – pour dénicher son ailleurs,
trouver lieux et échanges qui consolent
On se fout du nord, du sud cardinal,
des autres directions épiscopales
Les évêchés ne font qu’un sur ce sol,
péninsule pointant ses doigts au large
Les chapelets de granit qu’elle égrène
impriment au ciel une unique parole

(Premier des dix dizains
de Blasons du Pays breton,
dans le recueil Puiser aux mondes,
L’étagère étanche, 2006)




© Olivier Cousin, 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/oliviercousin/
 
Trois poèmes d'Olivier Cousin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enduro ufolep cornus
» [Poème] - Trois poèmes de Noël - PG13
» Olivier Séchan . Trois cousins dans un moulin
» pastiches de poèmes célèbres
» Une fille pour deux mecs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Nos projets poétiques-
Sauter vers: