Faire connaître et fédérer les énergies poétiques de Bretagne !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Armand Robin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mister K



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Armand Robin   Lun 26 Fév - 11:02

Né le 19 janvier 1912 à Plouguernével près de Rostrenen (Côtes-d'Armor), mort le 30 mars 1961 à Paris, était un écrivain français, également traducteur, journaliste, et homme de radio.

lien wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armand_Robin

J'ai découvert ce poète trop méconnu il y a peu et voici l'un de ses textes qui (je pense) parlera à beaucoup d'entre vous

LES LUMINEUX SONT DEJÀ PARMI VOUS
(extrait de "Les poèmes indésirables (1945)")

Vous êtes marqués :

Vous vivez les temps et non pas vos années ;

Vous n'êtes jamais nés à vos années.

Du fond de ces ténèbres où on vous fait plus malheureux d’année en année

Vous pouvez crier ou ne pas crier ; c'est la même chose ; déjà on ne répond plus jamais ;

Demain vous allez cesser de vous demander s'il faut crier ou ne pas crier

Car demain vous percevrez

Qu'on vous a rendus aussi totalement muets que des ossements desséchés

Que vous êtes dans le désert de toute angoisse les ossements desséchés.

Alors quelqu'un, dont vous ne voudrez pas, viendra vous visiter ;

Si vous le chassez, il attendra qu'on vous ait fait encore plus désespérés ;

Vous serez tellement dans les ténèbres que lui, Le Lumineux,

Même pour voir qu'il est devant vos yeux vous n'aurez pas d'yeux.

Il verra les maîtres de la perdition

Et les maîtres de la perdition ne pourront le voir.

J'ai vu parmi vous plusieurs annonciateurs du Lumineux ;

Ils sont déjà parmi vous,

plus apparemment opprobre et dérision que vous ;

Même ces annonciateurs sont tellement lumineux

Que cette nuit monstrueuse semble permise seulement pour qu’eux

Triomphalement, invisiblement,

soleil en plein jour non vus, soient lumineux.

Pauvre homme de mon temps, chancelant mi-survivant,

Tu peux tendre déjà vers eux un bras suppliant ;

La répose pour ce monde qu'on voulait sans réponse vient d'arriver.

Les Lumineux sont là, ils marchent dans ces ténèbres près de vous ;

Ils sont comme vous dans les ténèbres

et les ténèbres ne les touchent pas ;

Si vous vouliez vraiment les percevoir, vous les percevriez ;

Pour quelques ans encore il n'est pas nécessaire que vous les ayez vus ;

Il suffit que vous,

tels que vraiment on vous a faits, ils vous aient vus."

ARMAND ROBIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ólöf



Nombre de messages : 53
Localisation : Breizh-35/IS-101
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Armand Robin   Mar 27 Fév - 8:51

Magnifique et tragique, Armand Robin.
Moi j'ai lu Ma vie sans moi, livre étrange et naturellement surréaliste.
Destin bizarre d'un brittophone de naissance.
Qu'il est beau ce texte sur les lumineux.
Merci de nous rappeler cette oeuvre inclassable et du coup trop peu connue, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Armand Robin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Programme en quelques siècles-poème d'Armand Robin
» Armand ROBIN
» [Cook, Robin] Toxine
» [Cook, Robin] Fièvre
» Maître Armand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Barzhoniezh nevez (Poésie nouvelle en Bretagne) :: Les Poètes Bretons ou de Bretagne que vous aimez-
Sauter vers: